Celui par qui tout a commencé

Publié le par Marc Hesse

Celui par qui tout a commencé


Dans la vie d'un cavalier certains chevaux ont une place à part. Certains parce qu'ils étaient meilleurs, d'autres parce qu'ils étaient particuliers, et le premier parce qu'il était était le premier!
Hugo a réuni tout ça à la fois.

Le premier, depuis ma jeune adolescence je remplissais ma tirelire, en vue de l'achat de mon premier cheval à moi! A l'âge de 20 ans, je me décidais, et accompagné d'amis cavaliers alsaciens, j'allais chez un marchand qui avait un pur sang noir a me présenter. Lâché dans le manège, je découvrais un petit cheval noir, à la forte croupe, qui galopait calmement autour de nous.

Le marchand m'expliqua qu'il n'avait pas pu être débourré à trois ans à cause d'un accident de barbelé qui lui laissait une grosse cicatrice sur le paturon et une sème sur toute la longueur de son pied. Il avait 5 ans. Après quelques réflexions, je me décidais à tenter l'aventure d'un mois d'essai. Je démarrais donc son débourrage, pas une ruade, pas un écart, presque un peu mou. Tout de suite je l'attachais et le désensibilisais au ballon de horse ball. Apres 15 jours, il était toujours gentil et franchement calme, trop calme.

Celui par qui tout a commencé

Mon ami me conseilla alors de l'emmener galoper dans les grandes prairies d'Alsace. "Si après 15 jours de galop, il est toujours mou rends le!" me conseilla t-il! Après trois jours c'était fait, il n'était plus mou. Calme toujours, mais vif. Un mois après le début de son débourrage, et après une visite d'achat, je cassais ma tirelire et le payais 1350€. Je le ramenais donc chez moi pour finir de le préparer avant le début de la saison de horse ball. La première promenade que je fis seul, je me retrouvais obliger de passer à côté d'une moissonneuse batteuse qui chargeait la remorque d'un tracteur. Je serais les dents, un petit encouragement des jambes et tentais le passage. Hugo n'a même pas redressé la tête, il est passé sans manière de son pas souple et devenu rapide.

Le reste de son apprentissage a suivi le chemin de cette première promenade. Jamais il n'a contesté ce que je faisais, et pourtant j'ai souvent été maladroit! Un marchand de mes amis m'a dit un jour:"la différence entre un cheval et un très bon cheval, c'est que le très bon cheval est toujours d'accord!"

Celui par qui tout a commencé

Hugo a toujours été comme ça. Débourré en juillet 2000, il a été champion de France N4 en juin 2001, il a ensuite effectué 15 années de horse ball d'affilée, parfois en cumulant les saisons mixtes et filles. Il a été champion de France N4, troisième féminine N3,vice champion de France amateur Élite, Champion de France pro et a effectué sa dernière saison avec moi à 18ans en pro Élite.
Il a aujourd'hui 20 ans et coule des jours heureux dans un de nos prés avec 3 camarades.
Je lui doit une fière chandelle et lui dis Grand Merci.