Le saddle fitting en question

Publié le par Pierre Giorgi

Le saddle fitting en question

Vouloir trouver pour son cheval une selle qui soit la plus adaptée est une question importante pour la santé de notre monture. Le Saddle fitting est il la bonne réponse ? Pas toujours car un nombre de questions reste en suspens.

La première concerne le problème de la mise en place de manière statique.

Par définition le cheval va être en mouvement sous la selle. On peut se demander comment le fait que celle-ci soit plus ou moins bien placée sur le cheval quand toutes les chaines musculaires du dos sont au repos, induit obligatoirement une bonne place en mouvement.

La seconde repose sur le fonctionnement du cheval.

Par exemple quand le cheval se met en mouvement dans les trois allures, la manière dont il tient son encolure a en effet une influence énorme sur la courbure que va prendre la ligne du dessus et donc sur la future place de la selle.

La troisième repose sur la science du cavalier habituel.

Imaginez que vous ayez, par maladresse, un cheval qui travaille avec le rein fortement voussé. La selle sera rejetée vers l’avant par cette poussée du rein bombé sous le troussequin. Ce fonctionnement peut ne pas être apparent sur un cheval à l’arrêt. Alors le bon saddle fitter devra donc savoir regarder votre cheval en mouvement et ajuster la selle à ce fonctionnement.

Saura – t-il détecter la raison pour laquelle la selle ne trouve pas sa place et éventuellement vous donner les conseils qui permettrait à votre selle de mieux trouver sa place, sans la modifier mais en modifiant votre manière de travailler votre cheval.

La conclusion c’est que le bilan d’un saddle fitter, pour être tout à fait objectif devrait prendre en compte les capacités du cavalier, le fonctionnement du cheval et la selle elle-même. On voit bien que ce n’est pas facile à conjuguer.

Le saddle fitting en question

En grande Bretagne, pour ces raisons il n’est pas rare de voir des selles être modifiée plusieurs fois dans l’année. Ceci arrive en particulier dans certaines écuries de complet ou dans les périodes de préparation des très grosses épreuves, les chevaux changent de morphologie selon des variations importantes.

Pour conclure, le saddle fitting bien pensé peut favoriser la juste adéquation selle dos du cheval. Toutefois, le cavalier devra toujours s’ interroger sur son équitation, car celle-ci modèle en bon ou en mauvais le dos de votre cheval. Plus le travail sera juste plus le cheval pourra porter confortablement un cavalier et une selle.

Publié dans Equitation

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :