On parle beaucoup de ceux...

Publié le par Amélie

On parle beaucoup de ceux, qui oppressent et qui tuent,

Ceux qui au nom de « Dieu » répandent la terreur.

Ceux-là ont leurs gros titres, leurs articles, leurs journaux,

Qui divisent, terrorisent, stigmatisent, et incitent,

A se méfier des autres et de leurs différences,

A oublier qu’ils sont des fous indépendants.

Mais tous ceux, qui dans l’ombre, sourient, rient et partagent,

Ceux qui vous tendent la main sans qu’on les encourage,

Ceux pour qui la couleur, l’origine ou bien l’âge,

Ne sont qu’une richesse, qui mérite qu’on s’engage.

Ceux-là, on n’en parle pas...

Et pourtant, ils sont là, tous les jours, près de nous,

Avec leurs croyances, leurs peines, leurs joies,

Leur quotidien, pas tout à fait comme nous.

Et ils sont prêts, pour un instant, à donner de leur temps, à donner simplement.

Alors n’oublions pas, que grâce à tous ceux-là, on rit, on pleure, on vit,

Et jamais, on est seul…

On fait de grandes choses, ou bien de toutes petites,

Mais grâce à leur présence, la vie est plus belle, plus douce.

Alors pensons, écrivons, crions,

Pour ceux qui nous enrichissent de leur croyance, de leur différence, de leur présence,

Ceux qui aiment nos enfants et leur font découvrir, l’amitié, la liberté, et d’autres horizons,

Ceux qui partagent nos passions, comme ceux qui ne les comprennent pas, mais les acceptent et ont envie de nous faire découvrir les leurs,

Ceux qui réconfortent, encouragent, blaguent, acceptent le silence,

Ceux qui vivent près de nous, et c’est bien agréable, de vous avoir tous là,

Parce que sans vous, la vie serait moins belle,

Et parce que grâce à vous, on peut continuer de croire que nous avons la force de construire, ensemble, un monde plus juste, plus beau…

On parle beaucoup de ceux...

Publié dans Vie des Ecuries