Après-midi initiation à l'équitation de travail

Publié le par Pierre Giorgi

Après-midi initiation à l'équitation de travail

Le 28 novembre nous avons organisé une après midi initiation à l’épreuve de maniabilité des épreuves d’Equitation de travail.

Nous avons expliqué avec un cheval de horse-ball, harnaché comme un cheval de doma vaquera, comment passer de l’équitation à deux mains à l’équitation à une main. Le cheval, Benvéniste a démontré que même pour un pur sang, race réputée difficile, cela ne pose pas de problème.

Après-midi initiation à l'équitation de travail

Puis nous avons habitué les sept chevaux présents à se laisser conduire sur des slaloms au pas puis au petit trot en étant dirigés par une seule main qui tient les deux rênes.

Ensuite travail au petit galop sur des grands cercles, toujours pour apprendre aux chevaux et aux cavaliers à utiliser et comprendre ces nouvelles aides.

Pour le cavalier le plus délicat est d’accepter ce sentiment de flottement qui l’envahit. En effet quand on monte à une main, le contact doit être au départ très léger, quitte à perdre en précision pour que les chevaux acceptent de bouger les épaules facilement. Si le contact est au départ trop marqué, et que la mise en main est trop marquée, la rêne d’encolure n’est pas acceptée et les chevaux ne tournent pas du tout. Accepter le flottement donc, pour petit à petit tourner avec plus de précision.

Les cavaliers ont entrainé leurs chevaux à accepter la Vara cette lance portugaise, et à ne pas s’effrayer si celle-ci vient dans leur champ de vision. Les chevaux ont bien réagi. Piquer un anneau, le cheval lancé au galop n’était bientôt plus qu’une formalité.

Le travail latéral, antérieurs devant une barre au sol et postérieurs derrière la même barre a été un peu plus délicat, surtout pour les chevaux ne maitrisant pas le travail latéral, une jument avait seulement une quinzaine de séances sous la selle. Dans ce cas faire des pas de côté devant la barre au sol est une étape intéressante.

Le reculer dans le couloir après avoir sonné une clochette n’ a posé aucun réel problème, cet obstacle très intuitif pour les chevaux leur permet de comprendre très vite la situation .

Après-midi initiation à l'équitation de travail

Le gros morceau de cet après midi était le passage de la passerelle.

Celle-ci conforme au règlement FFE mesure trois mètres de long, un mètre de large et un peu plus de quarante centimètres de haut. Elle est recouverte d un gros paillasson qui atténue un peu le bruit des fers sur le bois. Nous avions choisi d’encadrer la passerelle avec des chandeliers et des barres d’obstacles réservant pour plus tard la pose d’un garde-corps réglementaire. Ce choix reposait sur des critères de sécurité, nous pensons que le risque si un cheval met un pied à côté de la passerelle est amplifié si le garde corps est fixe.

Aussi tout s’est bien passé, si Poncho le plus expérimenté dans cette discipline a franchi la passerelle d’un air goguenard, suivi de près par Almanzor, ancien cheval de club, qui en a vu d’ autres, ce ne fut pas si facile pour les autres.

Allegria tout juste débourrée a démontré sa confiance en son dresseur en observant l’obstacle a plusieurs reprise puis en se décidant finalement à le franchir avec précaution, les autres essais lui ont finalement donné une assurance de vieux routier.

Miranda le beau lusitanien qui a tourné en CSO (125 ) a franchi le pont après quelques hésitations, en emmenant un peu sa cavalière après pour bien lui signifier qu’il avait fait un effort……

Vallon boy, petit pur sang de six ans, n’a accepté de passer la passerelle monté qu’après l’avoir franchie aux côtés de sa cavalière plusieurs fois.

Le plus coquin fut Rodrigue qui ne semblait pas du tout avoir peur mais qui montrait ici à sa cavalière que s’il fait des choses avec elle, c’est parce qu’il le veut bien…….

Les couple ont terminé avec un enchainement des obstacles travaillés au cours de l’après-midi.

Rendez vous a été pris pour Janvier avec une journée de perfectionnement des acquis. La participation à des compétitions club d’Equitation de travail a été envisagée. Ce serait l’occasion de lancer une nouvelle discipline aux écuries !

Retrouvez plus de photos dans un album sur notre page facebook.

Pour découvrir toute la description des écuries depuis votre mobile, passez en mode standard, en cliquant sur le bouton en bas à droite de votre écran.

Publié dans Équitation de travail

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :