Une séance avec un jeune cheval au Horse-Ball

Publié le par Raphaël Delemotte

Comme tout jeune cheval, le cheval de Horse Ball a beaucoup de choses à apprendre, mais certaines sont plus spécifiques à ce sport. C’est le cas d’Elyzabeth March, une jeune pure sang de 4 ans réformée des courses, arrivée il y a deux mois aux écuries. Nous vous proposons de suivre une de ses séances d’entrainement où nous allons recherché à développer son équilibre naturel.

Une séance avec un jeune cheval au Horse-Ball

1ère partie de la séance :

On met en avant la jument au pas, puis au trot et enfin au galop. La recherche est ici de détendre le cheval mais aussi d’obtenir une attitude relâchée, horizontale et étendue. Celle-ci permettant d'installer le cheval dans un certain confort qui lui permettra au mieux de fonctionner avec le poids du cavalier et permettra dans la durée de développer sa ligne du dessus.

2ème partie : recherche des capacités naturelles du cheval à s’équilibrer.

Nous arrivons à la partie plus spécifique de la séance du jour. L’idée de cette partie, c’est de laisser la jument être autonome dans son équilibre. En effet, pendant les matchs, le cavalier n’a pas le temps de s’occuper de l’équilibre de son cheval. Le cheval doit donc savoir s’équilibrer seul.

Trois exercices progressifs vont permettre à la jument de s’exercer à trouver cet équilibre. Nous allons chercher à ce que l’environnement oblige la jument à trouver une solution pour s’équilibrer. Le cavalier met ici simplement le cheval en situation, en le gênant le moins possible. Les demandes plus techniques se feront par la suite.

1er exercice : Je travaille le cheval au pas et au trot sur des grandes courbes larges puis un peu plus resserrées en cherchant de la disponibilité sur ma jambe intérieure et de la légèreté sur ma rêne intérieure afin de commencer la recherche d’équilibre.

Une séance avec un jeune cheval au Horse-Ball

2ème exercice : Ensuite, je demande des départs au galop sur la piste du manège et je lui demande de prendre un peu d’amplitude au galop puis de revenir dans une attitude détendue. J'effectue quelques diagonales pour tester sa capacité à changer de pied. Cet exercice nous permet de travailler l’équilibre longitudinal qui prépare l’exercice suivant où nous allons demander à la jument de se redresser et de se propulser en avant. Dans cet exercice, nous cherchons une jument qui sache tenir son équilibre et qui sache revenir d’un équilibre horizontal vers un équilibre un tout petit peu plus vertical même si on n’en est pas encore là, c’est la direction vers laquelle on tend. Dans l’exercice, on recherche toujours une élasticité de la ligne du dos.

3ème exercice : Enfin, je demande à la jument des demi-tours au pas en utilisant l'environnement pour l'amener à se redresser d'elle même et enfin un départ au galop au moment du demi-tour afin de conserver l'activité suite au redressement. Vous pouvez voir l’intégralité de cet exercice sur la vidéo ci-dessous et vous rendre mieux compte de sa durée et de sa progression.

Vous pouvez constater que lors du premier passage, la jument met un peu de temps à se mettre en route dans le départ au galop. Mais au fur et à mesure, elle va aller presque le rechercher d’elle-même, sans que je lui demande. Elle se redresse et se propulse vers l’avant. Je lui demande gentiment de tourner et de se mettre en avant dans ce tournant. Si elle part au galop, c’est bien. Si elle part au trot, cela peut être une possibilité dans un premier temps. Ce qui est positif, c’est qu’elle comprenne que quand elle se redresse, elle doit se projetter pour partir vers l’avant.

Ce que nous recherchons :

En premier lieu, nous recherchons la capacité du cheval à passer d'un équilibre vertical à horizontal et inversement. C’est une capacité importante que le cheval de horse-ball doit avoir par rapport à une variation d’équilibre rapide que l’on va demander en match.

Dans un second lieu, on recherche une jument qui reste calme. Entre la jeunesse et la gêne occasionnée par l’exercice, vous pouvez voir que la jument s’agace parfois un peu. Au fur et à mesure des passages, la jument fait l’exercice de manière plus fluide et arrive à se poser derrière, c’est l’attitude que l’on recherche. Cette attitude calme est très importante à retrouver à la fin d’un exercice, chez tous les chevaux mais en particulier quand on leur demande un exercice spécifique comme ici.

Une séance avec un jeune cheval au Horse-Ball

3ème partie : retrouver une attitude calme et détendue.

On arrive à la fin de la séance où l’on va rechercher comme au début un cheval dans une attitude calme et relâchée .

Publié dans Horse-Ball